Actualités

 
8ème Biennale de Busan, Corée
20 septembre - 22 novembre 2014
 
"Face à l'Oeuvre"
Fondation Marguerite et Aimé Maeght 
Saint-Paul, France
28 juin - 11 novembre 2014
 
 
 
 

 

 
Présentation
Expositions personnelles
Expositions collectives
Bibliographie
Collections publiques


Présentation

Djamel Tatah, né en 1959, a fait ses études à l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne de 1981 à 1986. Au cours de son séjour à Marseille en 1989, il a défini l’essentiel de son dispositif de création et s’est engagé dans la réalisation de grands formats et de polyptiques.

-

Il a réalisé sa première exposition personnelle à la galerie Liliane et Michel Durand-Dessert à Paris en 1999. Il a présenté ensuite ses œuvres dans différents lieux en France et à l’étranger dont le Centre d’Art de Salamanque (2002), le Musée de Canton (2005), le Musée des Beaux-arts de Nantes (2008), le MAMAC à Nice (2009), la Villa Médicis (2010), le Château de Chambord (2011), le Musée d'Art moderne et contemporain d'Alger (2013), la Fondation Marguerite & Aimé Maeght à Saint-Paul de Vence (2014) ainsi qu'au Musée d'art moderne de Saint-Etienne (été 2014). Depuis 2008, il est professeur à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

-

Le dispositif de création de Djamel Tatah associe la technique ancienne de la peinture à la cire, la photographie, puis la numérisation des images qu’il explore dès 1994. Chaque composition est exécutée d’une façon identique. Il réalise des photographies de ses proches qu'il utilise comme banque d'images pour composer ses tableaux sur ordinateur. Le dessin est alors projeté ou agrandi sur la toile.

-

L’artiste met en scène des figures humaines grandeur nature, vidées de leur chair et de leur volumétrie, dans des espaces colorés géométriques et plans. Silencieux et suspendus dans le temps, les marcheurs, les gisants, les hittistes sont les motifs que l'artiste rejoue de tableaux en tableaux autour des thèmes de la vie urbaine, de la guerre, de la suspension ou de la chute.

-

"En vingt-cinq ans de pratique de la peinture, Djamel Tatah est resté fidèle à des principes formels posés très tôt et dépositaires d’une intention simple : mettre inlassablement au jour la façon dont l’humanité, incarnée dans des singularités quelconques, peut s’affirmer comme une présence dans le monde." Eric de Chassey, Catalogue de l'exposition "Djamel Tatah" à Alger (MAMA) et à Saint-Paul (Fondation Marguerite et Aimé Maeght), 2013 - 2014

-

Djamel Tatah est représenté par la galerie Ben Brown Fine Arts à Londres

 

Expositions personnelles

2015

Ben Brown Fine Arts, Londres

 _

2014

Musée d'art moderne de Saint-Etienne, France

Fondation Marguerite et Aimé Maeght, Saint Paul, France

Atelier Michael Woolworth, Paris, France (Oeuvre(s) sur papier)

 _

2013

Musée d'Art moderne et contemporain d'Alger, Algérie

Centre d’Art Contemporain, Ateliers de l’imprimé, Châtellerault, France

 _

2011

Château de Chambord, Chambord, France

 _

2010

Centre d'art contemporain Le Creux de l'Enfer, Thiers, France

 _

2009

Galerie des Ponchettes, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Nice, France

 _

2008

Musée des Beaux-Arts, Nantes, France

Galerie Kamel Mennour, Paris, France

 _

2007

Centre d’Art Contemporain Le Parvis, Tarbes, France

 _

2006

Galerie Kamel Mennour, Paris, France

 _

2004

JGM. Galerie, Paris, France

Chapelle Saint-Martin de Méjean, Arles, France

 _

2002

Galerie Liliane & Michel Durand-Dessert, Paris, France

Centre d'Art de Salamanque, Salamanque, Espagne

Centre d'Art de Valladolid, Valladolid, Espagne

 _

2001   

Galerie Confluence(s) IUFM, Lyon, France

 _

2000 

Galerie Charlotte Moser, Genève, Suisse

 _

1999   

Galerie Liliane & Michel Durand-Dessert, Paris, France

 _

1997

Galerie de l'Aquarium, Ecole des beaux-arts, Valenciennes, France

Galerie Biever Risch, Luxembourg, Luxembourg

 _

1996  

Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens, France

Palais des Gouverneurs, Bastia, France

 _

1995   

Institut français de Thessalonique, Thessalonique, Grèce

Institut français de Bologne, Bologne, Italie

 _

1994  

Galerie Eric Dupont, Toulouse, France

 _

1992

Musée de Montbéliard, Château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard, France

Jeune création  Marseillaise, Tachellès, Berlin, Allemagne

 _

1991    

Chez Jacques Bonnaval, espace Crédit Immobilier, Saint-Etienne, France

 _

1989 

Galerie Axe Actuel, Toulouse, France

Expositions collectives

2014

"Inhabiting the world", Biennale de Busan, Busan, Corée

"Avec et sans peinture", Mac/Val, Vitry sur Seine, France 

"Visages", Centre de la Vieille Charité, Marseille, France 

2013

“Ici, ailleurs”, Le Panorama, Friche de la belle de Mai, Marseille, France

“E-Motion collection Bernard Massini”, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence, France

"Dinard, l'amour Atomique", Palais des arts et du festival, Dinard, France

2012

“Liebe Tod und Teufel”, Sammlung J+C Mairet, Von der Heydt Kunsthalle, Wuppertal, Allemagne

“Mirages d’Orient, grenades et figues de Barbaries, Chassés croisés en Méditerranée”, Collection Lambert, Avignon, France

“La Belle et la bête”, Institut Bernard Magrez, Bordeaux, France

 -

2011

“J'ai deux amours”, Collection d'art contemporain, Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Paris, France

“Valérie Jouve - Djamel Tatah", Al Hoash Gallery Jerusalem, Centre Sakakini, Ramallah, Palestine

“Collectionneurs en situation", Espace de l'Art Concret, Centre d'art contemporain, Mouans-Sartoux, France

 -

2010

“Nevermore”, Mac/Val, Vitry sur Seine, France

"Le Centre Pompidou à l’Hermitage”, Musée de l’Ermitage, Saint-Petersbourg, Russie

“I Mutanti”, Villa Medici, Rome, Italie

 -

2008

"Sphères", Galleria Continua, Chantal Crousel, Hauser & Wirth, Galerie Krinzinger, Kamel Mennour, Le Moulin, Boissy-le-Châtel, France

 -

2007

"Intrusion au Petit Palais : Le fond municipal d’art contemporain", Paris, France

"Air de Paris", Musée d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris, France

 -

2006

"Peintures Malerei", Martin-Gropius-Bau, Berlin, Allemagne

"La Force de l'Art", Grand Palais, Paris, France

"Maud Haya Baviera, Valérie Jouve, Natasha Lesueur, Lucie Orta, Djamel Tatah", Sylvester Works, Sheffield, Angleterre

 -

2005

"SingulierS", Musée d’Art du Guangdong, Canton, Chine

"My favorite Things", Musée d’Art Contemporain de Lyon, France

"La peau du chat, Carlotta Charmet et les collectionneurs", Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, Les Sables d’Olonne, France

 -

2004

"De leur temps", Musée des Beaux-arts, Tourcoing, France

"Un privé au Triage, Art et vie qu’ont fondu", Collection Jean Mairet, Le Triage, Nanterre, France

"L’art au futur antérieur, l’engagement d’une galerie 1975-2004 Liliane et Michel Durand-Dessert", Musée de Grenoble, France

 -

2003

"+/- 5,10,15,20 vingt ans d’une collection", Le Plateau, Paris, France

Accrochage dans les collections du Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris, France

"Vincent Corpet, Marc Desgrandchamps, Stéphane Pencréac’h, Djamel Tatah", Galerie Métropolis, Lyon, France

"Nino", Centre d’art de Salamanque, Espagne

"Du côté de chez soi", Villa Greiner, Strasbourg, France

 -

2002   

"Réalités (hommage à Courbet)", Centre d’Art Passerelle, Brest, France

Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, France

 -

2001  

"Victor Burgin, Balthasar  Burkhard, Gérard Garouste, John Hilliard, Michelangelo Pistoletto, Ulrich Rückriem, Djamel Tatah", Galerie Liliane & Michel Durand-Dessert, Paris, France

 -

2000 

"Valérie Jouve, Djamel Tatah", Maison de la culture d’Amiens, Amiens, France

"Réalités (hommage à Courbet) ", C.R.A.C, Montbéliard, France

"Balthasar Burkhard, Gérard Collin-Thiébaut, Djamel Tatah", Galerie Liliane et Michel Durand-Dessert, Paris, France

"Regard sur le monde, Regard sur soi", Le Channel, Calais, Franc

"Intersection I : intime/ anonyme", Espace d’art contemporain HEC, Jouy-en-Josas, France

 -

1999  

"Corps social", Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, France

"Devenirs", Frac Ile - de- France, Paris, France

"30 Artistes 1969-1999", Assemblée Nationale, Paris, France

 -

1998

"Patrick Chapus, Claire-Jeanne Jézequel, Djamel Tatah", Galerie Saint-Séverin, Paris, France

"Trafic d’influences", Espace Paul Ricard, Paris, France

"Tableaux d’une histoire", Villa Arson, Nice, France

 -

1997

"Peintures françaises", commissariat d’Alfred Paquement, Villa Médicis, Roma, Italie

"Transit", Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris, France

"Produire, créer, collectionner", Production de la Caisse des Dépôts et Consignations, Musée du Luxembourg, Paris, France

 -

1996

"Thematic Apperception Test", F.R.A.C Provence Alpes-Côte d’Azur

"Regard de soi", Espace Ripert, Bollène, France

"Vitam Impendere Amori", Musée Fesch, Ajaccio, France

 -

1995

"Les visiteurs", Musée d’Art Contemporain, Marseille, France

"Figures", Le Parvis, Tarbes, France

 -

1994

"Faces à faces", Centre d’Art Contemporain, Castres, France

 -

1993

"Figures et Portraits", Centre Lotois d’Art Contemporain, Figeac, France

"Etat des Lieux, un choix d’Olivier Pauli", Galerie Alice Pauli, Lausanne, Suisse

 -

1992    

Prix Gras Savoye, Ecole Supérieure Nationale des Beaux-Arts de Paris, France

Lauréat du salon de Montrouge, Montrouge, France

 

Bibliographie

2014

Barbancey (Pierre), “Djamel Tatah interroge l’humain”, L’Humanité, 25 février.

Mathis (Catherine), “Djamel Tatah”, Art Press n°409, février.

Kodjo-Grandvaux (Séverine), “Bile noire, masque blancs”, Jeune afrique n°2770, février.

Piguet (Philippe), “Djamel Tatah. La peinture par fidélité”, L’œil n°665, février.

Goldberg (Itzhak), “L’énigmatique ailleurs de Tatah”, Le Journal des arts n°406,

janvier-février.

Fadwa (Miadi), “Djamel Tatah. L’ultra moderne solitude”, Le Courrier de l’atlas n°78, février.

Marsaud (Olivia), “Djamel Tatah s’expose à la Fondation Maeght”, Alger Paris, janvier.

Azimi (Roxana),“Djamel Tatah à la Fondation Maeght : la présence obsédante du rien”, Le Quotidien de l’Art n°519, 13 janvier.

Dagen (Philippe), “Djamel Tatah, la reconnaissance”, Le Monde, 12-13 janvier.

Scemama (Patrick), “Les figures silencieuses de Djamel Tatah”, La République de l’art, janvier.

 _

2013

Marsaud (Olivia),“Djamel Tatah, (re)joindre Alger”, Diptyk n°20, octobre – novembre.

Chassey (Eric de), “Les tableaux de Djamel Tatah : une histoire”, Djamel Tatah (cat.), MAMA Alger, AARC Alger, Académie de France à Rome-Villa Médicis, Fondation Marguerite et Aimé Maeght.

Kaeppelin (Olivier), “Silence et solitude”, Djamel Tatah (cat.), MAMA Alger, AARC Alger, Académie de France à Rome-Villa Médicis, Fondation Marguerite et Aimé Maeght.

Adicéam (Ashok), “Djamel Tatah / Tabula Rasa”, Djamel Tatah (cat.), MAMA Alger, AARC Alger, Académie de France à Rome-Villa Médicis, Fondation Marguerite et Aimé Maeght.

Orif (Mustafa) et Djehiche (Mohammed), “Spendeur de la vacuité”, Djamel Tatah (cat.), MAMA Alger, AARC Alger, Académie de France à Rome-Villa Médicis, Fondation Marguerite et Aimé Maeght.

Dagen (Philippe), “Djamel Tatah, figure libre”, Le Magazine du Monde, février.

Tatah (Djamel), “Entretien avec”, Art Croissance n°6, janvier-mars.

Verhagen (Erik),“Hybride”, Djamel Tatah (cat.), BGL BNP Luxembourg.

 _

2012

Tariant (Eric), “Djamel Tatah peintre”,  Le Journal des arts, n°380.

 _

2011

Maldonado (Guitemie), “L’importance d’être au monde : les figurations de Djamel Tatah”, Djamel Tatah (cat.), Château de Chambord.

 _

2010

Leydier (Richard), “La fabrique des clônes“, Djamel Tatah (cat.), Le Creux de l’Enfer.

Bouglé (Frédéric), “La peinture dans le bain du diable”, Djamel Tatah (cat.), Le Creux de l’Enfer.

Chassey (Eric de), “Fragments sur l’identité”, I Mutanti (cat.), Villa Medici, Rome (Italie).

 _

2009

Dagen (Philippe), “Les corps des pensées”, Djamel Tatah (cat.), MAMAC Nice.

Estève (Julie), “Djamel Tatah, le peintre des âmes errantes”, Diptyk n°2.

 _

2008

Chassey (Eric de), “Fragments sur l’identité”, Djamel Tatah (cat.), Musée des Beaux-arts, Nantes.

Dagen (Philippe), “Djamel Tatah, le minimaliste pictural”, Le Monde, 13 décembre.

 _

2007

Dagen (Philippe), “Les désillusions du progrès”, Le Monde, 26 avril.

 _

2006

Mullins (Charlotte), “La condition urbaine”, Painting People, The State of the Art, Charlotte Mullins, Ed. Thames & Hudson, London.

Verhagen (Erik), "Figurations",  L'art moderne et contemporain, sous la direction de Lemoine (Serge), Larousse, Paris.

Dagen (Philippe), “L’esprit de l’époque sous le pinceau de Djamel Tatah”,  Le Monde, 31 mai.

Leydier (Richard), “Djamel Tatah meets Rachid Taha”,  Art press n° 324.

 _

2005

Dagen (Phillipe), “A Lyon, trois expositions exemplaires de la scène française de l’art actuel”,  Le Monde, 30 juin.

“Vivre dans nos sociétés relève de l’exploit, Djamel Tatah“, propos recueillis par Annick Geille, Le Figaro Littéraire, 31 mars.

 _

2004

Bident (Christophe) avec Djamel Tatah, “On ne marche pas sur un corps”, Djamel Tatah, Paris Musées et Actes Sud, Paris.

Stéhlé-Akhtar (Barbara), “Solitaire et solidaire : l’art de Djamel Tatah”, Djamel Tatah, Paris Musées, Actes Sud, Paris.

Dagen (Philippe), “Djamel Tatah et ses visages obsessionnels”, Le Monde, 3 juin.

Leydier (Richard), “Djamel Tatah”, Art press, novembre.

 _

2002

Chassey (Eric de), “Sans titres. Les tableaux de Djamel Tatah”, Djamel Tatah (cat.), centre d'Art Casa Salamanca (Espagne).

Dagen (Philippe), “Les figures silencieuses de Djamel Tatah”, Le Monde, 28 et 29 avril.

Fulchéri (Fabienne), “Djamel Tatah”, Le Journal des arts, du 3 au 16 mai.

Maldonado (Guitemie), “Djamel Tatah”, Artforum, octobre 2002.

Verhagen (Erik), “La peinture solitaire de Djamel Tatah ”, Art press, octobre.

Chassey (Eric de), “Djamel Tatah”, Vitamin P. New Perspectives in Painting, Phaidon.

Piguet (Philippe), “Une figuration abstraite”, Art Absolument, décembre.

 _

2001

Millet (Bernard), “Djamel Tatah”, La pensée de midi n° 4.

Verhagen (Erik), “Une oeuvre à échelle humaine”, Djamel Tatah (cat.), Galerie IUFM Confluence(s), Lyon.

2000

Chassey (Eric de), “Une peinture engagée”, Ninety n°34.

Dagen (Philippe), “Autopsies du présent et du futur”, Le Monde, 23 mars.

Flohic (Catherine), “Djamel Tatah”, Ninety n°34.

Maldonado (Guitemie), “Djamel Tatah”, l'Oeil, mars.

Ryga (Pierre), “Sans titre”, Djamel Tatah (cat.), Ed. Galerie Charlotte Moser, Genève, Suisse.

 _

1999   

Césari-Colonna (Annick), “Portraits d'artistes avec cote”,  l'Express, 27 juillet.

Dagen (Philippe), “La figure humaine selon Djamel Tatah”,  Le Monde, 27 et 28 juin.

Dagen (Philippe), “Dans les ateliers, une fascination critique pour l'image”, Le Monde, 20 et 21 juin.

Debailleux (H.F.), “Réunion de famille chez Tatah”, Libération, 10 et 11 juillet.

Le Thorel-Daviot (Pascale), “Djamel Tatah”, Art press, septembre.

Maldonado (Guitemie), l'Oeil n°507, juin.

Poivert (Michel), "Hauteur d'homme", Djamel Tatah (cat.), Ed. Galerie Liliane et Michel Durand-Dessert, Paris.

Verhagen (Eric) "Djamel Tatah", Corps social (cat.), ENSBA, Paris.

 _

1998 

Bouchaille (Pascal), Trafic d'influences (cat.), Espace Paul Ricard, Paris.

 _

1997

Angles (Nathalie), “Entretien avec Djamel Tatah”, Peintures françaises (cat.), Villa Médici, Rome, Ed. Fratelli Palombi, Rome, Italie.

Chassey (Eric de), “La peinture est vivante, dix artistes de moins de quarante ans”, l'Oeil n°489, octobre.

Dagen (Philippe), “Les figures Beckettiennes de Djamel Tatah”, Le Monde, 7 mars.

Mikaeloff (Hervé) et Hiddleston (Anna), “Produire, créer, collectionner” (cat.), Caisse des dépôts et consignations, musée du Luxembourg, Paris.

 _

1996

Textes de Sztulman (Paul), Poirier (Jean-François), Tatah (Djamel), Bident (Christophe),  Djeghaba (Nadia), Mondzain (Marie-José), Ryga (Pierre-Paul), Creach (Xavier) et Alaux (Jean-Pierre), Boubeker (Ahmed), Rahmani (Zahia),  Les femmes d'Alger (cat.), Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens, Musée de Bastia, Palais des Gouverneurs.

Chassey (Eric de), “La peinture prend la pose”, Beaux-arts magazine (guide des expositions), juillet-août.

Ernould-Gandouet (Marielle), “Djamel Tatah”, l'Oeil, novembre-décembre.

Michaud (Yves), "Djamel Tatah, l'homme de l'image", Les marges de la vision : Essais sur l'art (1978-1995), Ed. J. Chambon, Paris.

Rey (Cécile), “Femmes d'Alger“, Carnet d'expositions, La Lettre de l'off n° 8, novembre /décembre.

1995

Buob (Jacques), “Marseille ou l'ambition artistique retrouvée”, Le Monde, 11 janvier.

Dagen (Philippe), “De l'Art de regarder à Marseille, côté toile”, Le Monde, 1er juin.

Dagen (Philippe), “De jeunes artistes d'une radicale nouveauté défient les avant-gardes”, Le Monde, 26 août.

Deluze (Isabelle), “Saint-Gaudens, Djamel Tatah hante la salle des pas-perdus”, La dépêche, 18 avril.

Schoen-Aulanier (Cécile), “Les Visiteurs, mode d'emploi”, Djamel Tatah (cat.), musée d'Art contemporain et galeries contemporaines des Musées de Marseille.

 _

1994

Dagen (Philippe), ”L'ouverture du Musée d'Art Contemporain Marseille, côté toile”, Le Monde, 1er juin.

Michaud (Yves),”Djamel Tatah, l'homme de l'image”, Djamel Tatah (cat.), Galerie Eric Dupont, Toulouse.

Mozziconacci (Jean-François), “L'âme du fond”, Djamel Tatah (cat.), FRAC Ile-de-France, Couvent des Cordeliers.

Sztulman (Paul), “Djamel Tatah, les revenants”, Galerie magazine n°58.

 _

1993

Cyroulnik (Philippe), “Figures et portraits, Etat des lieux” (cat.), Centre lotois d'Art contemporain, Cahors.

 _

1992   

Ayard (Claire), “Du  fond du regard”, Djamel Tatah (cat.), Musée & centre d'Art contemporain de Montbéliard.

Chalumeau (Jean-luc), Opus internationnal n°129, automne.

Dagen (Philippe), “Les inconnus de Montbéliard”, Le Monde, 20 mai.

Klemensiewicz (Piotr), “Projet, hypothèse”, Djamel Tatah (cat.), Musée & centre d'Art contemporain de Montbéliard.

Le Roy (Jean-Luc), “Quatre jeunes talents présentés par le Musée”, L'Est Républicain, 8 avril.

Mozziconacci (Jean-François), “La peinture comme moyen”, Djamel Tatah (cat.), Musée & centre d'Art contemporain de Montbéliard.

 

 

Filmographie

 

2001   

 “Djamel Tatah, la hauteur du regard”, Documentaire de Gilles Perru, Super 16mm – vidéo /14’ / Sésame Films.

  _

2009

“Djamel Tatah”, Documentaire de Judith Dupasquier, L’Art et la manière, Arte.

Collections publiques

Assemblée nationale

Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration

Commune de Montrouge

Fondation Marguerite et Aimé Maeght, Saint-Paul

Fonds National d'art Contemporain

Fonds Régional d’Art Contemporain, FRAC Ile-de-France, Le Plateau

Fonds Régional d’Art Contemporain, FRAC Midi- Pyrénées - Les Abattoirs

Fonds Régional d’Art Contemporain, FRAC Provence Côte d’Azur

Fonds Régional d’Art Contemporain, FRAC Franche-Comté

Fonds Régional d’Art Contemporain, Frac Corse

Fonds Municipal d’Art Contemporain, FMAC Paris

MAC/VAL, Vitry-sur-Seine

Musée du Château des Ducs de Wurtemberg, Montbéliard

Musée d’Art Contemporain (MAC), Marseille

Musée des Beaux-Arts, Nancy (dépôt du FNAC)

Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou, Paris (dépôt du FNAC) 

Contact
Pour contacter Djamel Tatah, merci d'envoyer un email à :
Jean-Louis Losi
Relativ Design
Marc Domage
Bertrand Huet
Karin Maucotel/ Paris-musées
Adam Rzepka
Blaise Adilon
Nicolas Chenais
Jean de Calan
Thierry Crombet
Valérie Jouve
Carol Faure
EDITEUR DU SITE: studio@djameltatah.com

DESIGN, DEVELOPPEMENT ET HEBERGEMENT:
Induxia, 13, rue de Paradis 75010 Paris

DROITS D’AUTEURS ET COPYRIGHT:
Djamel Tatah©adagp Paris pour les œuvres peintes
Djamel Tatah & Michael Woolworth Publications pour les œuvres sur papier

L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques des œuvres de Djamel Tatah. La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support électronique quel qu’il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse de l’éditeur.
La reproduction des textes de ce site sur un support papier, à des fins d’information, est autorisée sous les trois conditions qui suivent :
- que la diffusion des textes reproduits soit gratuite,
- que les textes reproduits ne fassent l’objet d’aucune modification,
- que la source des textes reproduits soit indiquée clairement par la mention « Document extrait du site internet djameltatah.com. Droits de reproduction réservés et strictement limités »